18 mai 2024

think thank. Le vote OTAN.

Print Friendly, PDF & Email

l’insécurité est un terme majeur et important de notre fiscalité et de notre vote. Sept oncles sept tentes tournantes, on couche une case et on tranche notre voisinage on développe notre communication et on protège notre immobilisation.

L’insécurité, ce sentiment où l’on vient on prend on rend ce que l’on nous trouve, on ne participe pas on ne finance pas et on ne parle pas on ne vote.

Une approche, sous Emmanuel Macron une in stabilisation majeure fort de la police un rôle de Premier Ministre (Gabriel Attal, Edouad Philippe, Crhistophe Castener, Jean Castex et presque Freddy Nicole de 2014, laissons là tranquille), cette opinion que Paris est sous sang capitaliste les campagnes sous seing Effel et autant cet enjeu les députés sont associatifs et l’associatif sécurité est le responsable de tous le rôle de tous.

Un enfer, être titulaire de son rôle investit de protection, de vote, ne pas dénoncer, mais analyser et commencer et on finit sur le constat, un sentiment un peu mieux qu’un KGC mal négocié ou un laboratoire de traditions mal surveillé, et une affaire mal conclue.

Un entre les deux, l’OTAN a un rôle de sécurité, il y a les accords, les accords internationaux et les accords régionaux, ils sont nombreux, les principaux l’ATLAN et l’ATLANTLITLIE, le financement la police leur insécurité nationale garante, l’accord économique OTAN, en aucun cas jacuaratinguita, fantasme du Front National, et la critique que la surveillance et la sécurité par la sécurité des Princes, casernes d’officiers Marins de tradition, finalement députés en fin de formation, une université beaucoup critiquable et la fin des partis politiques déjà la transformations en Parlement National en groupes de travail, les syndicats à la Police en fin de groupe de représentation et les meilleurs index officiers de police Ministre de l’Intérieur, que Nicolas Sarkozy n’est plus qu’un souvenir de 2027 et Edouad Philippe une actualité de Buitoni, Emmanuel Macron, que dire, Gabriel Attal une popularité très haute et certain doguin tint talentueux de sa communication, jeune, efforcé, beaucoup de bonne image.

Les anciennes vies, des instances, des parler à Emissions de télé réalité et quelques couacs psychiatriques féminins délirants M6, fallait serrer, ponctuel et drôle, un candidat surgira surement de 2027 et Les Républicains n’ont pas dit leur dernier mot si tôt des Européennes 2024 finalement Jordan Bardella même à Marseille où les héritages vont bon train.

Cette liste, du constat des partis politiques l’associatif est une dure à la vie de l’OTAN et nous trouve l’immobilier de la retraite de nos parents, les 2004 une responsabilité différente, soudaine, inopportune, tellement célibataire, épousé d’une riche éducation d’Ecosse et le contrôle de la puissante couronne du Danemark.

Le vote français n’est plus le même, les priorités sont pour loin, le reflexe d’en finir et d’en opinera la modernité, les boulangeries sont définies et Emmanuel Macron une transition.

De la nouvelle Gauche, qui reste encore à présenter un projet pour l’instant la casse du financement de la magistrature, à la droite la continuité de l’affaire de l’avocat de la sécurité, le Prince nous a garanti l’héritage et la connaissance de nos fortunes les Banques sont les prochaines recrutements opérateurs et les médecins un vote de sanction.

par sergio limoli filho, journaliste BFM TV, psychiatre responsabilité des parents. (doto).

mardi des paques, 02 avril 2024, 08h36 AM.