18 mai 2024

la taxe citoyenne educative. RPR.

Print Friendly, PDF & Email

par Les Républicains.

Inimaginable de dire de demander, l’éducation par l’Etat n’a pas de rôle d’etre une famille de nous Républicains une inimagination de famille d’Etat une seule et même famille dire une éducation d’Etat.

L’Etat Providence, un privilège socialiste bien pensé et bien financé, un privilège socialiste bien financeur et bien réparé.

Cette idée que l’Etat est le financement de nos campagnes et de nos envies électorales, une issue de notre électoral doctotal et une issue de notre hôte di-diletal.

Idéalisme, cette vie et cette affaire, vivre notre vie et notre envie, notre libre envie, nous vivre notre vie.

Ce socialisme, où vous vivez pareil et vous pensez pareil, où vous enlevez pareil et vous communiez pareil.

Mais vous fautez, l’Etat faute.

Un prince, d’issue d’Emmanuel Macron françois hollandiste, un Prince certes Etatiste, moderne, et économiste.

Mais l’Etat, quelle demande, quelle puissance, quelle vivance.

Et cette faute, l’Etat, les services, les siments, et les enterrements.

Les bombes, les Polices, les places nettes, et les étailles.

L’Etat, cette éducation, cette université qui se casse la gueule, cette université qui se ruine, et cette université qui se modèlise.

L’Etat, cette banque sociale qui n’a pas son travaille, n’a pas son Macron, n’a pas son Macronisme.

et l’Etat fictif, qui faute, ne travaille pas, et ne s’individualise pas.

L’Etat, la communication, la faute, la réparation, le procès, la déception.

La taxe elle, citoyenne, et éducative.

C’est l’affaire de tous, l’Etat, l’individualisme le veux vivre.

L’Etat, il ne me dit pas comment vivre.

Et pourtant, je suis associatif d’Etat.

par sergio limoli filho

journaliste psychiatre BFM TV. publié le mardi 16 avril 2024 à 14h13. am.

Les Républicains.

maire de manhattan.

eric nicholson.

avocats.