18 mai 2024

super Trump. Les Républicains existent encore.

Print Friendly, PDF & Email

battus en 2020, je n’ai toujours pas compris comment Joe Biden s’en sort encore avec les honneurs en 2024 et se prétend de compétence et de savoirs pour redresser les Etats-Unis en 2024 un contexte de Pakistan et attaques économiques Indo-Iran-Chine encore présents et autant de nouveautés à demander la population américaine les influences Mercosur en France et le pouvoir des Eglises ecclésiastiques en France Belgique et Europe.

De l’économie, les $12 ont été inaperçus et ratés pour Joe Biden davantage sur les affaires de procès que sur les réussites concrets, les secondes chances en prières de cellules de prisons on n’a pas vu l’effet Trump un ancien directeur des US Marshals de Géorgie jamais autant gérer les problèmes de sécurité intérieur et le FBI de son assistant Eric Nicholson gérer la sécurité internationale.

Un problème pour le vote pro Biden, la famille démocrate dont se vante la gouvernance de Biden à la Nouvelle Calédonie à Chicago, parmi les détours et désastres de la guerre Pakistan jusqu’aux Etats-Unis, quelle famille donnerait exemple aux Républicains réussir de 2024 serait à même la gestion frauduleuse de Eric Adams et le divorce du Honduras aux Etats-Unis, quand de Donald Trump et de Eric Nicholson le vote des pouvoir des universitaires et des Eglises minoritaires, et moindre aux votes les sécurités NRA plus autant vraies qu’en 2024, les impôts et renforcements des payements de fortunes des Républicains sont plus encourageantes à droite de vivre la haute vie des fortunes indexées à l’OTAN et continuer le combat anti terrorisme par la droite que la valeur d’une réussite par l’association des $12 heure le financement n’a pas été obtenu par Biden lors de son investiture de 2020 rejeté par la Cour des Représentatives alors au mandat Démocrates, quel budget présentera la famille Biden pour son gouvernement 2024 aux américains pour une chambre désormais tournée à droite contrôlée par Donald Trump?

Les primaires, le super Tuesday, intérieurement ça cogite, 3 états seulement ont échappés à une victoire forte de Donald Trump dès le mois de Mars, et on tente encore la population Noire les mutuelles et le dégrèvement d’impôts d’études universitaires relancer l’éducation américaine sur le terrorisme et favoriser le soin des hôpitaux et des agglomération des polices par la sécurité les plus proches.

Des propositions, inexistants en 2023, en 2024 les Républicains en font encore et la banque des crédits des Démocrates, un coût pour les Etats-Unis, les accords Iran et Chine de 2016 non voulus utilisés par Biden encore là, les comptes des Républicains riches pour les investissements et il y a encore l’Ethanol d’avenir.

J’en donne peu de chances aux démocrates pour 2028.

par sergio limoli-filho, journaliste BFM TV.

article le 06 mars 2024, à 09h17 AM.