18 juillet 2024

ogc nice – monaco: le derby azureen couleur Roi

Print Friendly, PDF & Email

le classico cote d’azur, une attente de belle communication deux agglomérations azuréennes pleines d’intention de vivre Paris et de sentir le luxe de la France.

Insultant, cette idée que la fortune d’une Royauté fait vivre le vif du pays et l’intention du Sud de nous mais les mariages sont pas loin et le salut de beaucoup de divorces fusent sur la cote d’Azur et c’est l’endroit où il faut attraper l’immobilier et l’index associatif.

Parcoursup, une année riche 2024-2025 pour l’université Nice Cote d’Azur, les salles de sports Valrose renouvelée, centre ville, ce sont des atouts par famille et par budget c’est entrain de vivre haut avec un Skema business school complétement désorganisé et désinsertions de programme, la Fage vivante sur nous et demandant d’intervention.

Le football, une défaite 2-3 difficile mais c’était 6 victoires à domicile aussi, une performance pour Monaco bien organisée et bien disponible, encore sans engagement et sans investissement de la nouvelle famille Royale albert de monaco II propriétaire club de Monaco.

Des salles et des reformes successives pour 2029, International University Monaco, et les lycés basqua bien dirigés et contrôlés de Bittencourt, c’est un programme innovant immobilier à venir ainsi que la Golf Grand Prix et le Tennis ATP.

A Nice, on souhaite la mairie de 2026 pour 2032 un changement de Christian Estrosi, bon avocat cote d’azur, continuer les affaires et administrer la santé et le sport de notre ville.

Reste nos voisins de Cannes et une politique à gauche socialiser un projet de bon ton pour toute la population la ville du Sud de la France, l’équipe de foot en national 2 pour l’instant, de loin entrain de regarder notre coupe d’europe.

par sergio limoli filho, journaliste BFM TV.

article du lundi 12 février 2024 à 09h56 AM.

Originally posted 2024-02-12 09:59:01.