00 5 minutes 5 mois 335
Print Friendly, PDF & Email

11 septembre 2001.

annoncé à la télévision couvert de CNN, 6 mille morts la World Trade Tour Center, en fait il fallait lire six millions de deces, quatre avions et quelques gaz mortels tordus plus tard. 

un evenement dramatique, qui a marqué le monde lourd, et tourné en bourrique de dizaines de chefs d’Etat dans le monde depuis, de 2001 jusqu’à aujourd’hui vingt et un ans plus tard, Donald Trump en particulier.

nous ne parleons pas de regime de ce qui est du coté américain mais de gouvernance, à defaut de presidence, mais du regret de Donald Trump ne plus etre ce leader diplomatique tappant face à l’Iran menant une guerre economique face à la Chine que les soldats Tunisiens de l’armee rouge militaire du Kebeb n’ont pas emargé encore en Inde pour un terrorisme annoncé en 2044 retour gagnant des El Klhalifi Taboul Tabouli, un chef dormant, un nom trainant comme une liée de Osmana Samah Leh Lassem, Ossama Bin Laden en persant où de nombreux medias ont vanté la gauche démoralisante de Joe Biden sortir les 3 derniers millions soldats de Keboul laisser cette region aux mains de l’Afghanistan Taliban descendant et crier victoire le terroritoire appartient aux locaux.

Mais de local à instabilité économique regionnal appuyé un drame international que bien cette interpretation aurait pu de dire que leur lieu n’est pas Americain, quand bien meme le danger sur sol Americain vien de ce lieu, quelle defaitisme sentimental laisser penser que l’autre regularirateur region Iran ne s’est plus laissé exister, et penser en suite que une province gigantesque de surface Dahel (désert de Sahel conquis) devenu 100% arabe n’est pas davantage déeconomisé d’intéret que finalement il fallait mieux coloniser américaniser ces sols de petrole riches que de tout laisser portes ouvertes aux espaces armées de l’aire atteindre le sol américain né de nos exerces, celles de nos votes et de nos interets securitaires économiques politiques de demain.

Une reputation nefaste, Joe Biden n’a pas reussi à faire passer sa campagne electorale octobre 2020 pour un mandat supportant jusqu’à mai 2024 environ, que Trump encore influant sur le pentagone de l’Europe et l’insecurité injournal sur le sol Français depuis la présence civile militaire française au Mali, notre derniere presence finalement, les reformes du salaire minimum des 15 dollars n’ont pas été approuvées par le Senat Americain pourtant pro-democrate ni l’opinion trompeuse de George Floyd que comme le retrait des troupes américaines en Afghan. 

Le FBi quitté de Sergio Filho Limoli revenu aux gestions de mandat favorisant Joe Biden, une désorganisation selon moi de l’affectation de la localisation de la ville de Nice au sud de la France, que finalement la Brigade Sud groupe de locaux sur Nice hooliganisme a fini par servir le travail que l’arrivée maintenue de Eric Saul de choix de régime crée la polémique de presence encore de Anne Pellerin malgré les secousses Malaysiennes au Bresil sur les sous marins Russes et les systemes Viet Nam et Coree du Sud – Tawain, dont certaines villes on entend plus parler, et finalement regimes semblants aux Talibans de faux passeports américains IsCash et Kemer Rouge, Kebeb de Tunisie supportant et tout ça le meme groupe de personnes Unesco appuyant une derniere campagne militaire Bellmann et Chantal Azoulay, defaits de psychiatries d’age et d’evenements du crime de la ville de Nice que les siemoises Angela Merkel et Marine le Pen vont encore nous rattraper, Marine le Pen une communication clash à venir avec les élections presidentielles de la France en 2022 l’annee prochaine et Jourdan Bourdella, Front National et Rassemblement National, deux partis au doute identificaires et representants du leader. 

 

article sergio filho limoli, à faveur du New York Times s’ils veulent, mardi 24 aout 2021. 08:38am. 

article libre mais brevete.