facebook partner website linked

Print Friendly, PDF & Email

vous savez, monsieur le president, venir à Nice, c’est festif.

un regard décalé, un ton contrôlé, une université en départs.

une fuite vers l’avant, une trésorerie seine en espoir, un ensemble de promotions et de réseaux sans commune mesures pauvres de leur solvabilité morale.

un effort 2017 démarrant de la proposition faite depuis mon programme slimolifilho.com , une étape nécessaire, notamment un équilibre à l’emploi ainsi que la structuration gouvernante depuis l’etat Bonaparte.

un puy, un sec, une faluche, une estudantine monachirque royale, une jouvinance de fontaine que les ultras de Nice sont de la folie en herbe ou encore, des zamollo gilles en herbe.

je ne cite pas de groupe, mais bien gilles zamollo.

une ambigue rivalité, une intenable façon de gouverner Eric Ciotti de 1954 ou encore la municipalité jules edouard philipp macron sa.

non vraiment, la zone saint-philippe, un désastres universitaire, alimentant de la pédophilie dans nos facs à Nice.

non, vraiment, c’est festif.

 

sergio limoli-filho, sunday april 8 2018, since Nice, France. bfmtv et direct-matin. les autres sont autorisés aussi.

By slimolifilho

journaliste, mais surtout passionné de culture; infos autour de l'informatique, internet, de meme politique et conseiller en communication visuelle numérique. Designs, facilités, lectures, jeux videos, un parfum d'ecriteur et un parfum de compétences. Melées d'art et de musiques electro, chanteur, studieux, diplomé. Living life.

One thought on “Macron, universités et escems?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com